Chaise romaine et exercices abdos : Les entraînements possibles

Faire du sport reste un excellent moyen pour entretenir son état de santé, son bien-être physique et mental. Mais, il ne suffit pas de s’y adonner sans précaution, soi-disant ne serait-ce que pour essayer de brûler quelques graisses…Il faut déjà en savoir davantage sur la chaise romaine et exercices abdos. En fait, ce qu’il faut chercher à savoir avant de vous engager dans une activité sportive, c’est le degré de satisfaction que celle-ci pourrait procurer à vos réels besoins d’exercices.

Par exemple, si vous envisagez de gagner ou de renforcer sainement vos muscles, vous devez vous poser de nombreuses questions à propos de chaise romaine et exercices abdos. C’est l’outil idéal de musculation dont traite justement cet article.

Mieux connaître la chaise romaine

Qui dit chaise romaine remonte à l’an 1800 qui a vu naître plusieurs innovations de Louis Attila, l’une des figures de proue de l’univers sportif. Il va sans dire que l’on doit l’actuelle chaise romaine à ce coach et entraîneur personnel qui fut le concepteur de ‘’l’ancêtre des haltères’’.

Depuis cette époque, les avancées de la science ont permis d’intégrer à cette chaise, de nouvelles fonctionnalités plus adaptées au travail de tous les groupes musculaires du corps humain. C’est cela qui fait que nous avons la chance de parler aujourd’hui de chaise romaine et exercices abdos.

Si la chaise romaine impacte les exercices abdos, c’est bien en raison de ses caractéristiques remarquables qui peuvent différer d’un type à un autre. A cet effet, les deux principaux types sont : la chaise basse qui comprend un dossier et deux poignées puis la chaise complète avec d’autres équipements.

Quoiqu’il en soit, une chaise romaine équipée de manière complète est faite d’une structure imposante. Celle-ci se compose généralement de :

  • une barre de tractions : c’est à elle que l’on suspend les bras pour renforcer les muscles du tronc et du dos ;
  • une station de dips : elle est également utile aux abdominaux ;
  • un banc de musculation : il favorise le travail de plusieurs muscles à la fois ;
  • poignées de pompes : elles jouent le rôle de régulateur et d’accélérateur de vos mouvements durant les exercices.

La chaise romaine et exercices abdos revient également à parler des coussins suffisamment larges de cet appareil qui permettent de s’asseoir. Il est aussi question des rouleaux matelassés qui assurent le confort aux pieds du pratiquant. Les quelques défauts que présente cet outil sont le grand espace qu’il demande lors de l’installation dans une salle puis son coût d’achat qui peut s’avérer onéreux en raison de la haute qualité de ses composantes. Toutefois, c’est un outil qui reste le moyen le plus prisé des sportifs pour ses usages suffisamment diversifiés.

Un outil au menu riche en exercices

Ce qui incite bien des sportifs à s’accrocher à la chaise romaine, c’est son design naturel, modeste et relaxant. En plus de cela, ses nombreux équipements intègrent des variétés d’options d’entraînement. Vous vous posez certainement encore des questions par rapport à la chaise romaine et exercices abdos. Alors, voici des exemples d’exercices que vous pourriez adopter lors de vos entraînements.

Chaise romaine et exercices abdos : Développé couché

Cet exercice consiste à s’allonger sur le banc de musculation. Les chaises romaines en possèdent souvent pour leurs exercices abdos. Vous allez ensuite saisir tout doucement la barre d’haltérophilie de la chaise et vous donner un rythme d’utilisation de manière à travailler les muscles de vos bras et de vos pectoraux.

Chaise romaine et exercices abdos : Relevé genoux & relevé jambes

C’est un ensemble d’exercices qui vous aide à renforcer vos biceps, vos triceps et vos quadriceps. Pour les réussir, il vous suffit de poser vos avant-bras sur les accoudoirs de la chaise romaine. Cela stabilise votre colonne vertébrale. Ensuite, vous acheminez vos genoux vers votre corps. Grâce à la chaise romaine et ses exercices abdos, cela devra être plus facile que le relevé des jambes. Celui-ci demande une fermeté des abdos puis un soulèvement de vos jambes en parallèle à vos avant-bras. Vous aurez la possibilité de travailler vos obliques en appliquant aux jambes, une légère rotation.

Chaise romaine et exercices abdos : Tractions supination

Pour faire travailler vos trapèzes, vos muscles de dos et vos biceps, l’exercice des tractions supination est une bonne option. Il consiste à faire face à la chaise romaine puis àsaisir sa barre de traction avec vos mains dont les paumes devront être tournées vers vous-même. Ensuite, les coudes à l’arrière, vous devez relever votre corps tout entier, en prenant appui sur la chaise romaine et ses exercices abdos, afin de faire parvenir votre menton au niveau de la barre de traction. Faites-le à un rythme qui puisse éprouver vos efforts, n’oubliez pas de bien respirer !

Chaise romaine et exercices abdos : Tractions pronation

A la différence des tractions supination, les tractions pronation demandent que vous fassiez dos à la chaise romaine et requièrent souvent une prise plus large. Cela implique que l’écart entre vos mains sera supérieur à celui de la largeur de vos épaules. Cet exercice sollicite beaucoup les biceps pour aider le corps à remonter et le menton à accéder à la barre de traction. Ici, la chaise romaine et ses exercices abdos renforceront surtout les muscles du dos ou grand dorsal.

Chaise romaine et exercices abdos : Pompes

C’est à ce genre d’exercices que servent les poignées de pompes de la chaise romaine. Grâce à ces poignées qui assurent un confort particulier aux mains, vos pompes seront plus profondes et n’auront rien à envier aux pompes souvent faites à même le sol. Les exercices de pompes réalisés avec la chaise romaine connue pour ses exercices abdos améliorent considérablement vos pectoraux.

Chaise romaine et exercices abdos : Crunchs

Pour réussir les crunchs avec la chaise romaine, il suffit de placer vos pieds en deçà de sa plus basse barre puis d’essayer à répétition de ramener votre tête vers vos genoux.

Comment choisir sa chaise romaine ?

Vous en êtes impressionné, suffisamment convaincu et vous voudriez vous procurer un bon modèle de chaise romaine pour vos exercices abdos. Cependant, vous vous demandez ce qui pourrait guider vos choix ? Eh bien, vous avez raison. Même si elles sont incontournables, les caractéristiques de cet outil ne sont pas toujours suffisantes pour choisir le meilleur modèle.

Il faut avant tout identifier les réels besoins qui motivent votre futur choix de chaise romaine. Et en le faisant, vous devrez garder à l’esprit que la dite chaise travaille tous les groupes musculaires de l’anatomie humaine, mais développe et renforce majoritairement les muscles du haut (tronc, buste, dos, bras, avant-bras, etc.) et quasiment pas ceux du bas (jambes).

Une fois que vos besoins sont identifiés, revenez à la configuration ou structure de votre chaise romaine pour exercices abdos. Assurez-vous qu’elle est faite de matériels robustes pour supporter votre poids. Ensuite, veillez à son volume. Plus il est grand, plus vous devez lui décerner un grand espace.

En définitive, une chaise romaine offre une variété d’exercices aussi bien pour la musculation que pour les entraînements d’entretien. A vous de saisir le modèle le plus adapté à vos besoins !

Leave a Reply